Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ultra, marche, randonnée, courses, étape, marche athlétique, km, chemin, Compostelle, trace, St Jacques, pied, puy en velay, st jean pied de port, GR, GR65, étoile, SAVOIE, raid, lac, Leman, pèlerins,

06 Aug

Le Défis de l'Oisans 2011

Publié par herve.friquet.over-blog.fr  - Catégories :  #C.A.P.

Tour de l'Oisans et des Ecrins      Trail longue distance non-stop. 

Du 27 au 30 juillet 2011  180 km/12 000 m d+

  

 

 11.01-logo-oisans-2011.jpg   Nous proposons un retour aux origines du trail - en semi-autonomie- avec un parcours alternant des prairies verdoyantes et de nombreux passages alpins et montagnards (passage à de nombreux cols au dessus de 2500 m d’altitude dont le col de l’Aup Martin à 2761 m, point culminant du parcours).

  

Notre volonté est d’accueillir différents profils de coureurs

 

·                        1/ du coureur très expérimenté, habitué de trails longue distance (supérieure à 120 km) qui souhaitera boucler le parcours avec le minimum d’arrêts possibles,

 

·                        2/ au coureur habitué de trails moyenne distance (de 80 à 120 km) ou aux courses par étapes (comme le défi de l’oisans en 6 jours …) qui pourra boucler le parcours en 4 jours avec des points de repos possibles, à Serre Chevalier, Vallouise, la Chapelle en Valgaudemar et Valsenetre.

En 1991, Laurent Smagghe et Philippe Delachenalont parcouru le Tour de l’Oisans non-stop par le GR 54 en 41h33 et Laurent a créée quelques semaines plus tard le Défi de l’Oisans (par étapes).

2011 sera l’année de la vingtième édition du Défi de l’Oisans. C’est pourquoi, SMAG souhaite organiser une édition spéciale qui rappellera le premier parcours du Tour de l’Oisans, c'est-à-dire organiser le Tour de l’Oisans et des Ecrins non-stop. Cette course est à destination de coureurs expérimentés habitués de courses longues (trails de plus de 80 km) en montagne. Notre ambition principale est de faire découvrir le pays des Ecrins et de l’Oisans dans le respect de la nature.

11.01 profil OISAN 27au 30.07.2011

Tour de l'Oisans et des Ecrins     La course HALLUCINANTE

Arrivé mardi A.M. au 2 ALPES, J’ai élue domicile avec mon fourgon en face de l’entrée de la salle Amphibia. Après l’accueil chaleureux et le dépôt des sacs déjà juste avant la « barrière horaire », j’ai eut le temps de préparer mes affaires pour le départ et passer une nuit correcte. Au départ  des 2 Alpes  ayant oublié mes SUPER NOVA RIOT a la maison, j’ai donc repris mes bonnes vieilles XT WING arrivée depuis longtemps « au témoin d’usure » donc pas de chaussure de rechange. Très peu déjeuné, je me suis simplement badigeonner de « cétavlon » des pieds a la tête, pris collant que j’ai finalement gardé pendant toute la course et 3 couches donc maillot long que j’ai vite supprimé peu après le départ et remettant finalement que le pancho quand la pluie fut venue !!!.

 

 11.07.26-avant-course--1-.JPG   11.07.26-avant-course--3-.JPG 

           l'Affaire est dans le sac.          Arnaud MANTOUX & Benoit LAVAL

     11.07.27-30-TOE--4-.JPG                 11.07.27-30-TOE--10-.JPG

    - 8mn, café!, Franck aussi!              C'est PARTI , mon KIKI, km 0.0180

 

  

Pour êtes francs, l’angoisse du début de course est principalement dut a une fragilité des cervicales, diagnostic médical de janvier 2011 : suite tassement C5 a C7 + pincement «D1» probablement suite a des chutes !!!??, Eviter les chocs, porter des charges & REPOS 2 ANS ( nooonnnnnn ). Donc il faut ABSOLUMENT ËVITER les CHUTES et CHOCS répétés d’où mon retour sur mes origine de marcheur athlétique et protection du cou par cache col « serré » et bandana.

Mercredi 27, 10H44, km 10.2, Ravitaillement 1 à Cluy le temps légèrement nuageux avec la venue d’un petit crachin, mangé léger 11.07.27-30-TOE--28-.JPG

 

11.07.27-30-TOE--23-.JPG

Col de Sarenne, Le 27 a 11H45, km 17.7, Enfilade du pancho sur le tee-shirt, petite pluie constante, 1ère alerte sur mes cervicales, on protège.

 

Col Nazié, Le 27, 14H33, km 27.8, Il pleut finement mais constamment, garder mes gants cycliste. 2ème alerte des cervicales (tension constante qui puise beaucoup d’énergie) dût au poids du sac !!? sur les épaules, régler en conséquence.

11.07.27-30 TOE (51) Plateau Emparis, Pris froid aux mains à cause de la pluie. GRAND moment de solitude, adossé un bon moment contre le panneau du parc pour surtout ne pas tomber de froid et reprendre mes esprits, vomis de la bille quand les mains se réchauffaient, Nathalie me repassant, crois que je me cache !!!. Pour le panorama, faudra repasser. Je repars doucement, il faudrait que je puisse manger.

 

Col du Souchet, Le 27, a 16H26, km 33, rencontre avec un grand troupeau de mouton, ouf, enfin réussi à grignoter 2 pâtes de Coings, qui m’ont redonné la pêche

La Grave, Le 27, a 18H25, km 41, Ravitaillement 3, les terrasses, enfin je me ravitaille correctement, je sens que j’ai repris des forces, arrive Nathalie et il doit rester 7 coureurs à arriver. Petit bilan perso: a cet heure je devrais apercevoir MONËTIER, donc 5H00 de retard sur l’horaire prévue, MAIS, depuis le col du SOUCHET, ce n’est que du bonheur, j’ai retrouvé l’appétit, mes cervicales ne me gêne plus, rajoute seulement mon blouson « gores tex » sous le pancho, enfile mes gants et c’est repartit mon kiki.

11.07.27-30-TOE--79-.JPG Villard d'Arène, le 27 a 19H55, km 45.1, suite a une erreur de parcours, privilège de faire une excursion au magnifique petit village de Villard d’Arène. Brève discussion avec un jeune randonneur, style péruvien, musique dans les oreilles et odeur de tabac .hallucinant en lui disant que j’allais dormir a Monêtier.

Au Pas d'Anne Falque vers 21H15, pris le temps de se ravitailler, pris gants et frontale.

11.07.27-30-TOE--98--col-d-Arsine.JPGCol d'Arsine, km 55,2, Passage vers 22H20, sous le regard incrédule des vaches.

 

Le Casset, km 62.7, petit égarement dans le village, vite corrigé.

Mônetier les Bains, km 65, Arrive enfin vers 02H30 du matin.  Bien restaurer, dormis 2H00, changé que de tee shirt, le gros changement était prévu a VALLOUISE. WHAOOO ça commence à sentir fort de reprendre les mêmes chaussettes. Repartis vers 06H15, bon pied, bon œil.

 

11.07.27-30-TOE--110-.JPG11.07.27-30-TOE--111-.JPG Col de l'Eychauda, km 70.7, le 28 à 08H40 :   La t° extérieur indique +2°, paysage de désolation ravagé par le business sport d’hivers, par contre la descente jusqu'à VALLOUISE  de toute beauté, avec des encouragements de randonneurs et traversé d’un troupeau de mouton

Vallouise, km 83,1, Base-vie - R5 entrée : 28/07 11:04:28  sortie : 28/07 11:53:08

Bien pris le temps de me ravitailler, Mes affaires ayant séchés sur moi, du coup je n’ai changé que de tee shirt.

11.07.27-30-TOE--136--copie.JPG Fais une photo «collector» avec notre protagoniste DELACHENAL Philippe. Connaissance de Franck, mon compagnon de route par «bride», jusqu'à l’arrivée.

 Sortie de Vallouise, Jardinage avec Franck, M. GPS, en repartant par le chemin suivit par la « serre fils » Marie que l’on a perdu, tandis que le « serre fils » ???, passait par la route pour nous rejoindre !!!, nous croyant devant ? Nous le savions juste devant nous, grâce à son GPS.

Col de l'Aup Martin, km 102.3 le 28 à 18H35, je reconnais avoir eu un grand moment de très Grande SOLITUDE, en arrivant au col avec de nouveau problème "gastrique" !!!! (Serais ce «le mal des montagnes»?), jambes vacillantes, tête légèrement chaude, (je flippais), je fus rejoint par les serre fils dans la montée finale, MARIE & ???, que je remercie pour ses précieux conseils sauf celui de « éventuellement songer à abandonner ».

11.07.27-30-TOE--155-.JPGAu col BERNARD a offert un thé chaud, EMMANUEL donner un cachet anti vomissement « cétirizine 10 »+ un doliprane qui m’ont requinqué IMMEDIATEMENT. (PS: on ne saura jamais ce que contenait le thé !!).

 

Passage au Pas de la Cavale à 19H03, et repensant aux mots d’Arnaud « ne pas connaitre le mot abandon », j’ai certainement été le plus rapide dans la descente jusqu’a Pré Chaumette pour arriver pile a 20H00 limite de la barrière horaire. Toua tout ou Lou toua toutu, bip bip, yessssssssss.

Pré Chaumette, km 108, le 28 à 20H00 BIP BIP !!!!.Retrouver mon compagnon d’infortune Franck, après un ravitaillement léger mais correct, (transport a dos d’homme), et un sermon de la part de Marie Line A. (les anciens serres fils on dût cafeter!!) nous repartons avec Guy pour de nouvelles aventures. Je me mets de suite en premier de cordée car si l’écœurement était revenue, j’aurais dût abdiquer.

La montée au col de la Valette, km 112.5,  se fait a la tombée de la nuit sous la protection toute dévouée de Guy qui m’indique « le droit chemin » dans les parties escarpées du GR. La montée ne m’a pas donner mal au ventre, je me ravitaille correctement et repris des forces malgrés la fatigue qui s’installe, mais oufff !!, je peux continuer sereinement.

Le secteur schisteux du col de Gouiran, j’avoue m’impressionne un peu, Guy redescend rapidement, il est dans son élément !!.

11.07.27-30 TOE (171) col de Valompierre copieCol Vallonpierre le 28 à 23H27, km 116.8, photos «collector» avec Marie Line qui n’oublie pas de mettre sa pierre pour Laurent, dans ce désert de schiste d’ardoises.

Après l’approvisionnement en eau au Refuge de Vallompierre, le 29, à 01H10, km 118.8 , & jusqu’ a La Chapelle, km 132.6, ce fut des grands moments d’émotions, gravé a jamais au fond  de ma mèmoire.

A droite ou a gauche, j’entendais vaguement des voies ou sentait la présence d’habitations ou de personnes !!!, finalement il n’y avait que du vide ou rocher et végétations.

Le meilleur c’est peu avant et après le refuge Xavier BLANC, le sentier est parsemé que de pierres BLANCHES, je me suis même baissé, il me semble, avec la frontale pour me confirmer ce que je voyais. Quelques grosses pierres gênant la progression et cassant le rythme, mais surtout toute une pléîade de petits galets blancs affleurant le sol. Chuttt, j’en ai piqué deux ou trois avec les bâtons pour être sûr que ce soit des cailloux. 11.07.27-30-TOE--175--copie.JPG

 

 ( l'âne et le cheval bien réel, Marie a faillit recevoir un coup de pied.)

 

Et alors, et alors, HË HË, un monde enchantée se dévoile devant mes yeux, mes grand yeux hagards, chaque cailloux, sans exception, se transforme en broderie, en objet, personnage, quelques animaux, c’est blanc de chez blanc, incroyablement merveilleux, j’entends couler de l’eau et j’écarquille les yeux pour passer bien au milieu d’un drapeau semi rigide quand soudain une main me cramponne fermement l’épaule en parlant fort: «ça va Hervé» !!!. Euh ben oui et merci Marie Line de m’avoir fais traversé la passerelle en bois. WHAOO  JE REVIENS DE LA QUATRIEME DIMENSION, ça doit se nommer HALLUCINATION. Je suis resté à cheval sur deux mondes jusqu'à La Chapelle en voyant des formes moins agréable sur le bitume.Conclusion: pas besoin de fumer le pétard pour halluciner, 125 km a pied & 2 heures de sommeil suffise.

La Chapelle en Valgaudemar, km 132.6, Base-vie - R7  entrée : 29/07 04:34:16  sortie : 29/07 09:00:18. MERCI au médecin bénévole qui est venue me voir d’elle-même suite à mes soucis gastriques. Très peu mangé en arrivant, coup de chapeau au responsable du couchage qui m’amena sous la tente me proposant des couvertures. J’ai planqué sous le lit mes chaussures qui devenaient irrespirable !!!!. Repartis bon pied bon œil après un p’tit déj. Correct en emportant DEUX ŒUFS pour une futur dégustation.

Refuge des Souffles, km 141.8, le 29 à 12H15 : Refais un complément en eau, et déguster mon 1er œuf, repart avec Bernard mon sympathique serre fil & guide touristique pour l’occasion. Emmanuel, son second, est resté avec Franck et son pacer qui se ravitaille au refuge.

11.07.27-30-TOE--213--copie.JPGCol de Vaurze, km 147.1, le 29 à 15H09 : Un moment d’inquiétude, l’hélicoptère est intervenu pour un coureur mal en point (il s’en ai bien remis),

 

 

Le Désert, km 152, le 29 à 17H20 : Ravitaillement copieux avec jambon en repartant, rencontre d’une sympathique bergère et de ses chèvres.

11.07.27-30-TOE--250-.JPG Côte Belle, km 156.4, le 29 à 20H17 : Enfin nous arrivons au col et je m’installe pour déguster mon second œuf à l’ endroit même du souvenir d’un bivouac avec les chamois. Pour «chambrer» Bernard, je lui fais remarquer qu’ayant au moins 4 heures d’avance sur la B.H., le règlement ne m’interdit pas de bivouaqué, etc., Bernard  me pique ma pomme, … et enfin nous repartons dans la bonne humeur. Pour arriver à

Valsenetre, km 162,  le 29 à 22H08 : Base Vie - R9 Il à fallut attendre jusqu'à minuit pour qu’un grand lit pour moi tout seul se libère et fut réveillé impeccablement le 30 a 03H00 pour repartir vers 04H00 en remontant 6 personnes, et encore deux au refuge il en reste donc 8 derrière MOIII. Mais, MAIS !! mais-mais-mais c’est en voyant les lueurs des frontales de l’autre coté sur ma gauche que je réalise que je réattaque Côte Belle. Il est un peu + de 05H00 quand je retrouve le bon chemin donc déjà une heure de perdue, 

 

11.07.27-30-TOE--311--copie.JPG 11.07.27-30-TOE--315--copie.JPG 11.07.27-30-TOE--338--copie.JPG 11.07.27-30-TOE--340--copie.JPG

Col de la Muzelle, km 166.1, le 30 à 08H18: Toute la montée & la descente de la Muzelle c’est de toute beauté, les nuages redescendant dans la vallée, les changements de couleur, de t°, découverte d’un nouveau panorama avec lac, glacier et névés ( pensez a rajouter «peau de phoque» fessiale dans le matériel obligatoire ), aperçu sur les 2 alpes, suis seul au monde personnes derrière , ni devant, perds encore une heure en photos,     , je ne dirais qu’un mot : HEUREUX.

Refuge de la Muzelle, km 168.7, le 30 à 10H00: au Refuge de la Muzelle j’ai jardiné un peu, croyant ne pas prendre le bon chemin à cause des traces multiples laissées par les OUAILLES ?. La descente très escalières & rocailleuse m’a sembler cassante et périlleuse, redoublant d’attention pour surtout que ma hantise «ne pas tomber» ne se réalise pas. Une attache lacet chaussure a rendu l’âme, ce n’est pas grave, ça sent l’écurie.

 

11.07.27-30-TOE--355-.JPGVenosc, km 175.5, 30/07 11:44:00 Ravitaillement 10, en repartant du ravito, je vois arrivé Franck et les serres fils, donc retour pour un 2ème ravito !!!.

La montée au 2 ALPES se fait tranquillement, se promettant d’arrivé a 5. Franck prenait inexorablement de l’avance en montée. Le malheureux serre fils à exploser dans la montée, ben dit donc j’serais ben le dernier des Mohican!!. Je contre croise un coureur qui redescend a qui je dis que le dernier est loin derrière, mais les serres fil me le renvoie et je fais enfin la connaissance de notre Raidlightien Raymond BRUCKNER. Nous finissons ensemble après séance de photos, vidéo & cours de marche athlétique

 11.07.27-30-TOE--367--copie.JPGArrivée Les 2 ALPES le 30/07 13:59:30.  Hélas, déjà finis, une petite frayeur des organisateurs me croyais perdu, leur pointage a VENOS, ne m’ayant pas enregistré!!, en +, j’avais jardiné environ 2 heures ils avaient appelés Juliette (les avions renifleurs m’aurais détecté par l’odeur des pieds, n’ayant jamais changé de chaussettes & collant.). Ils ont vite rectifié le tir en rappelant  à la maison. Avant toutes choses GRAND COUP DE CHAPEAU à toute l’équipe de SMAG, qui nous ont veillés, sécurisé, encadré, même dorloter,  de façon exemplaire. MERCI pour ses jours de bonheur, et ça continue encore.

Bilan : très positif, pas fracassé, une petite ampoule a chaque petit doigt de pied ( comme d’hab. ), une petite irritation, disons blessure en haut du talon dut au rebord de chaussure, des légers picotements sous la voute plantaire non gênant, douleurs musculaires supportable même en descente, mes cervicales IMPECCABLE, pas une chute sauf un dérapage a la dernière GRANDE marche en arrivant. Sur la course a pars mon dopage au col de l’AUP, pas vue les kinés ou autres !!!, simplement vider un tube de cétavlon, et une attache chaussure a rendue l'âme.

11.07.27-30-TOE--427--copie-copie-1.JPGConclusion et en PARTENARIAT avec Raymond B., nous somme bien d’accord, a nous le TOR des GEANTS en septembre 2012. Et une mise en jambe par étape a l’UTSJ en avril 2012.

  HERVË.

 

 

 

 

 

  

 

 

 

Le Défis de l'Oisans 2011
Commenter cet article
F
pour les photos sur PICASA : https://picasaweb.google.com/112649232613852119207/LeDEFIDeLOISANS2011#
Répondre

À propos

ultra, marche, randonnée, courses, étape, marche athlétique, km, chemin, Compostelle, trace, St Jacques, pied, puy en velay, st jean pied de port, GR, GR65, étoile, SAVOIE, raid, lac, Leman, pèlerins,